Atoll de Fiery Cross, îles Spratley

Source : Le Monde