Bioko, l’encombrant cailloux du Golfe de Guinée

Source : Le Monde