Surveillance : des araignées dans la toile, par Cécile Marin (Le Monde diplomatique, février 2014)

Les organisations dénonçant la surveillance des internautes ont pendant longtemps ciblé des nations n’appartenant pas au club fermé des pays dits occidentaux : Cuba, la Corée du Nord, l’Iran, la Russie, la Chine, la Syrie, etc. Las… Données hier encore en exemple, mais rattrapées par l’actualité, un certain nombre de grandes nations « démocratiques » ont basculé en quelques mois dans la liste des prédateurs organisant la surveillance et le piratage des connexions.