Gaza enfermée

Source : Le Monde diplomatique, Cécile Marin